Col Pisset ou Colle Vecchio

Avez-vous déjà entendu aboyer un chevreuil ?

Nous étions prêts à gravir la montagne au lever du jour. Destination le Col Pisset ou Colle Vecchio. Point de départ : l’Echalp, Haut-Guil, Queyras, Hautes Alpes. Randonnée de 5h environ pour un dénivelé positif de 947m, arrivée au Col à 2644m Attention, chemin non balisé, Rando trouvée sur le site Visorando (en lien).

point de départ de la randonnée, après l’Echalp

Après avoir traversé un pré, nous croisons avec joie nos premières bestioles… des chevreuils ! A vrai dire, nous avons d’abord cru voir des chamois et nous en sommes restés persuadés, mais immédiatement après les avoir vu, nous avons entendu des aboiements. Des aboiements au lever du jour, que font ces chiens ici ?

Après réflexion, mon mari me dit qu’il déjà entendu mes parents, des chasseurs passionnés, lui parler de l’aboiement du chevreuil… et voilà, pour la première fois de ma vie je les ai entendu aussi. Le chevreuil aboie lorsqu’on le dérange, écoutez plutôt, c’est bluffant !

Notre montée continue dans une magnifique forêt de mélèzes majestueux. Les mélèzes sont des arbres épatants, hauts et forts mais avec leurs épines toutes douces et chatoyantes. Je les aime tout particulièrement.

Nous traversons ensuite une portion de randonnée qui a été emportée par les avalanches, ce n’est qu’arbres renversés, déracinés. Les avalanches ont détruit toute la végétation, mais cette zone est désormais qu’un tapis de myrtilles… Comme quoi, chaque désagrément a son côté positif !

zone décharnée par les avalanches avec vue sur la vallée du Guil

Après avoir contourné la cabane du Pisset (simple abri), nous continuons à monter à travers la forêt de mélèzes. A la moitié de montée vers le col, le sentier passe au dessus d’une barre rocheuse. Cette portion n’est pas difficile, mais il faut tout de même rester vigilants. Nous sommes alors juste au dessus de Roche Ecroulée, dont je vous ai déjà parlé dans ce blog. Pour mémo, Roche Ecroulée est constituée de roches qui se sont détachées du Pic des Lauzes. Vous trouverez son histoire en lien.

Vue sur la fin de la route D947, qui mène à Roche écroulée

Après avoir passé la barre rocheuse, nous continuons à monter mais nous sommes vite bloqués par de grandes plaques de neige. Nous réussissons à les contourner, puis à les traverser pour continuer à monter.

Nous assistons alors à la montée du soleil de l’autre côté de la montagne et nous ne sommes pas les seuls ! A gauche et à droite de ce vallon, sur les crêtes, nos amis les chamois sont haut-perchés pour être les premiers à se dorer au soleil.

Nous sommes maintenant arrivés à 2400 mètres, le col Pisset est à 2644 mètres, mais l’atteindre sera pour une prochaine fois. En cette fin du mois de mai, il y a encore trop de neige et nous ne pouvons pas monter plus haut !

à ce stade, nous avons dû rebrousser chemin
vue de la montée vers le Col Pisset depuis le GR58 en face

Une réflexion sur “Col Pisset ou Colle Vecchio

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s