pendant le confinement, reste le plus beau des voyages…

american_grouprêvez, lisez !

J-3, on aurait dû être en train de préparer les valises…

Ce confinement est totalement inattendu dans nos vies. Nous sommes persuadés d’être libres comme l’air, libres de sauter dans un avion et partir au bout du monde… mais voilà, nous réalisons que notre liberté est bien fragile. Un rien peut la mettre en péril, tout comme notre propre vie.

Alors, pas grave si notre voyage est remis à un autre jour ou à un ailleurs, ce confinement recentre nos vies sur ce qui nous est le plus précieux :

  • la liberté
  • la santé
  • nos familles et amis

pour ce qui est des voyages qui me sont si chers, c’est le moment d’entamer le plus précieux d’entre eux. Le seul voyage que personne ne peut empêcher… L’imaginaire.
Ce voyage est absolument gratuit, nul ne peut l’annuler, le départ peut se décréter quand bon nous semble.

c-fzctwxuaebjha

Notre voyage aux Etats-Unis a fait l’objet d’une année de préparatifs, je connais le déroulé par coeur et je peux partir demain (dans ma tête!) Outre les préparatifs, bien des livres m’emmènent vers cet horizon. Je m’y replonge avec le plus grand bonheur et cela dès que j’en ai envie…

Envie d’Alabama, prenez le fabuleux chef d’oeuvre d’Harper Lee  « Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur ».

bm_6699_aj_m_5072

Envie de Vermont, plongez dans l’histoire envoûtante de Robin MacArthur et « Les femmes de Heart Spring Mountain ».

81syoexnvjl

Envie de Chicago, Michelle Obama nous y transporte dans « Devenir »…

Envie de New Hampshire et accompagnez-vous de Joel Dicker et « La vérité sur l’affaire Harry Quebert ».

Envie de se vider la tête, lancez vous sur le chemin des crêtes du Pacifique avec Cheryl Strayed et son extraordinaire « Wild ».

Envie d’Alaska sauvage, « Sukkwan Island » de David Van est pour vous.

Envie de Texas, le fabuleux roman de Philipp Meyer « Le fils » est si incroyable que vous ne pourrez pas le lâcher avant la fin.

51jmuo4y2bzl._sx307_bo1204203200_

Envie du Sud des Etats-Unis, mon adolescence a été bercée par l’inoubliable « Autant en emporte le vent » de Margaret Mitchell.

livre_margaret_mitchell_autant_en_emporte_le_vent_tome_1_1961_ldep_n__176__670-671-672

Envie de se plonger dans les affres de la guerre de Sécession, lisez alors  « Nord et Sud » de John Jakes.

nord-et-sud-tome-2-3-guerre-et-passion-937429-264-432

Envie d’Ouest américain comme moi depuis quelques années… L’Ouest qui, dans mon imaginaire, est synonyme d’aventures, de premières nations, plongez dans les romans de Larry McMutry et ses « Lonesome Dove » ou bien dans la trilogie de Jim Fergus « Mille femmes blanches ».

lonesome-dove-episode-1-de-larry-mcmurtry-1281965378_ml

 

La liste est bien sûr interminable, si vous avez des suggestions, je suis preneuse !

Cet article peut évidemment se décliner pour des voyages dans tous les pays qui vous tentent, un bon bouquin, de l’imagination et nous voilà partis !

image-image-etats-unis-monument-valley-54-it_24736752-09032017

2 réflexions sur “pendant le confinement, reste le plus beau des voyages…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s