Lac de Serre Ponçon, Hautes Alpes, en hiver

Hiver 2018, jamais le niveau d’eau a été si basP1020339.JPG

La Durance, rivière capricieuse, prend sa source près de Montgenèvre. Elle est alimentée par tous les torrents tumultueux des montagnes. Ses crues ont longtemps été dévastatrices pour toute la vallée. En effet, au printemps, à la fonte des neiges, elle emportait tout sur son passage. Laissant certes ainsi un sol limoneux de très grande qualité dans la vallée, mais à quel prix !

Dès la fin du XIXème siècle, il est envisagé un barrage pour dompter les caprices de la Durance. Toutefois, après de multiples études, les travaux débutent dans les années 50.

De multiples intérêts conduisent à la construction du barrage :

-maîtrise des crues de la Durance

-production hydroélectrique

-irrigation agricole (ce qui a permis, entre autres, la production arboricole dans la vallée🍐🍎🍏) 😉

-développement du tourisme

La construction de cet ouvrage est passionnante et est fort bien retracée au Muséoscope du Lac au dessus du barrage près d’Espinasse.

Le barrage des Serre Ponçon est l’un des plus grands lacs artificiel d’Europe. Sa construction a enseveli toute une vallée, villages compris.

Certains hivers, fort neigeux, la production hydroélectrique tourne à plein régime. Ceci afin d’anticiper le remplissent du barrage au printemps lors de la fonte des neiges. Une mauvaise anticipation de la fonte des neiges peut conduire, comme en 2008, à des lâchers d’eau fort impressionnants.

Ci dessus lâchers en 2018 en juin après un hiver très neigeux et un printemps plus que pluvieux…

10 ans plus tard, l’hiver fut à nouveau très neigeux (plus de 10 mètres cumulés dans le Queyras par exemple), la production d’électricité a conduit à un niveau d’eau jamais vu dans le lac. Comme chaque printemps, il est possible d’aller à la chapelle de la Baie Saint Michel, mais plus encore cette année.

En accédant par la Baie de Chanteloube, on prend pleinement la mesure de la vallée engloutie.

P1020395.JPG

Aqueduc de Chanteloube

L’aqueduc de Chanteloube est visible à chaque printemps, mais le niveau bas de l’eau nous permet encore d’autres découvertes.

P1020352.JPG

île de la Tortue habituellement seule visible hors de l’eau

En été, vous pouvez même vous rendre à l’île de la Tortue en barque… Au loin, on peut apercevoir l’entrée d’un tunnel ferroviaire ou routier.

P1020388.JPG

Le pont à gauche normalement sous l’eau

Au loin un ancien pont.

P1020384.JPG

P1020359

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s